La création du verger

L’idée de produire des fruits pour les proposer à la cueillette ou les transformer en confitures, sirops, coulis et autres gourmandises trottait depuis déjà pas mal de temps dans la tête du Petit Lérot.
Le printemps 2020 sera celui de la concrétisation du projet.
Des terres se libérant sur la commune du Longeron (Sèvremoine, 49), le verger pouvait enfin prendre forme.
Implanté dans un écrin de 7 hectares, le verger produit des petits fruits sur environ 0,6 hectares. Le reste de la surface est représenté majoritairement par de la prairie et du couvert végétal.

Engagé dès le départ dans une démarche de protection de l’environnement (conversion vers l’agriculture biologique), les aménagements favorisant la biodiversité se multiplient (plantation de haie, couverts végétaux, revitalisation des sols, paillage végétal, …). Le but étant de pouvoir proposer les fruits les plus qualitatifs possibles.

Fraises, framboises, cassis, groseilles et mûres sont les premiers d’une liste qui promet de s’agrandir très bientôt avec de nouvelles plantations !

Le Petit Lérot ?

Tout d’abord, qu’est-ce qu’un lérot ?

C’est un petit rongeur de la famille du loir très sociable qui fréquente très souvent les vergers ou il effectue des acrobaties invraisemblables pour grappiller quelques baies dont il est friand.

C’est également un très bon allié car il consomme principalement des insectes et des escargots, concurrents bien connus de tout bon jardinier !!!
De plus, il possède un petit bandeau noir qui lui couvre les yeux, lui donnant un petit air de brigand comme adorent les enfants.

Il n’en fallait pas plus pour faire de lui la mascotte du verger !

Logo Le Petit Lérot - Verger et producteur de petits fruits rouges et de confitures artisanales à Cholet et Sèvremoine

Mais qui se cache derrière le Petit Lérot ?

Passionné depuis tout petit par la nature, Mathieu est d’abord passé par la case « Protection ».

Avec un BTSA Gestion et Protection de la Nature en poche, il enchaîne les emplois et se dirige rapidement vers l’agriculture.

« J’ai sans cesse cherché à combiner travail et passion. Au fil du temps, la culture de la terre est devenue l’évidence pour moi. À condition de pratiquer une agriculture paysanne, de qualité, respectueuse de l’environnement, créatrice de lien social et de partage. C’est ce qui me semblait le plus en phase avec mes valeurs. »

 

D’un naturel gourmand et généreux, il pratique depuis longtemps la cueillette sauvage des fruits et des plantes et s’amuse à les cuisiner pour le plaisir de ses proches.

« Les fruits ont toujours été une source d’émerveillement pour moi ! Leurs formes, couleurs et saveurs sont riches et variées . En plus leur culture est assez technique, elle nécessite du temps, de l’observation, et cela représente un défi motivant ! »

« Quant à la cuisine, le but à toujours été d’essayer de sublimer les particularités des fruits et des plantes que je ramenais. Maintenant que je les cultive, je m’évertue à reproduire ces gestes pour vous proposer des produits simples, riches en goûts et toujours de première qualité ! »

La diversité au verger !

Chez le Petit Lérot, le choix a été fait de privilégier la diversité. Diversité de fruits (fraises, framboises, …) mais aussi diversité de variétés au sein de ces fruits (Gariguette, Mara des bois, …).

Cela pour plusieurs raisons : étaler la saison de production pour limiter les risques climatiques ou sanitaires, favoriser les auxiliaires de culture en leur offrant des fleurs toute l’année, proposer une gamme de fruits de saveurs et caractéristiques variée…

Nous avons par exemple 7 variétés de fraises différentes, 7 variétés de framboises, 3 de cassis, 3 de groseilles, …
Et bien d’autres qui viendront par la suite enrichir le verger…

Envie de cueillir vos propres fruits ?

Le Petit Lérot propose des fruits en libre-cueillette en pleine saison.
Retrouvez toutes les informations ici